Dianabol

banniereall

Dianabol

Dianabol est un stéroïde anabolisant androgène à action rapide renfermant une immense puissance et capacité. De tous les stéroïdes anabolisants, il figure parmi les plus importants de tous les temps. Etant le favori des culturistes compétitifs, des athlètes forts, des gymnastes et d’autres encore qui se trouvent entre les deux, Dianabol occupe une place particulière dans le cœur de beaucoup. Milligramme par milligramme, la puissance de ce stéroïde anabolisant est reconnue mondialement et il continue à imposer sa valeur. Voilà pourquoi, il se démarque dans l’histoire de stéroïdes anabolisants androgènes. Dianabol n’était pas le premier stéroïde anabolisant jamais créé, mais sa création a été dès le début, et à bien des égards, celle qui a mené à la naissance des anabolisants dans l’arène de la performance. Contrairement à beaucoup de stéroïdes anabolisants, Dianabol a été créé dans le strict but d’améliorer la performance physique. Le but désiré a été atteint avec succès, et le mot est faible, cela nous pouvons l’assurer.

 


 

 

L’histoire du Dianabol

C’était en 1931 que le chimiste allemand Adolf Butenandt a commencé par développer des méthodes sur l’isolement et l’extraction des hormones. Ce qu’il fît en extrayant l’androstenone d’urine. Peu après, son collègue chimiste allemand Leopold Ruzicka a développé les moyens pour synthétiser des hormones. Résultant de leurs travaux de recherche, les premières testostérones synthétiques ont été disponibles en 1935. C’était un événement d’une telle ampleur, qu’en 1939, Butenandt et Ruzicka ont tous deux reçu le prix Nobel pour ces travaux. Cela n’est pas passé inaperçu aux yeux du monde, et fût très apparent dans l’Union soviétique.
Dans les années 1940 et 1950, les athlètes U.R.S.S. commencèrent  à dominer les Jeux olympiques. Ils écrasaient tous ceux qui se tenaient devant eux, y compris la majorité des athlètes américains. Bien sûr, c’était extrêmement frustrant pour les américains, d’autant plus que l’URSS, son ennemi juré était celui qui dominait les jeux. À ce titre, une action a donc été jugée nécessaire. Dans le milieu des années 1950, cette action a débuté au moyen d’une expérimentation portée sur l’hormone de Methandrostenolone effectuée par la compagnie pharmaceutique Ciba.

En 1960, cette hormone a été entièrement lancée et administrée à des athlètes de l’équipe olympique américaine sous la conduite du médecin de l’équipe John Ziegler. Commercialisée à l’époque sous la marque Dianabol donnée par Ciba, c’est là où les choses commencent à devenir un peu obscures. On raconte que le docteur Ziegler était désigné par Ciba comme étant le premier responsable de la production d’hormone Methandrostenolone, et sous sa direction, Ciba aurait fabriqué et distribué l’hormone. Depuis cette époque, le docteur Ziegler serait le propriétaire de cette création. Mais au vu des brevets prodigués par les États-Unis, seuls Wettstein, Hunger, Basel, Maystre, Arlesheim, et Ehmann figurent parmi les créateurs de stéroïdes, Ziegler n’est mentionné nulle part.
L’absence du docteur Ziegler dans le brevet original soulève bien des questions. En effet, il est très rare, voire même inouï, qu’une importante compagnie pharmaceutique fasse appel à un médecin indépendant pour inventer un nouveau composé. Malgré cela, nous savons sans l’ombre d’un doute, que c’était le docteur Ziegler qui a supervisé l’administration de l’hormone aux athlètes olympiques des États-Unis et qui a insisté sur sa création, plus que personne d’autres. S’il ne l’a pas inventé tout seul, nous savons qu’il a joué un rôle intrinsèque dans la création du Diabanol et plus encore que tout le monde. Sans le docteur John Ziegler, il n’y n’aurait eu aucune Dianabol. De ce fait, depuis les années 1960, elles ont été officieusement souvent appelées « les petites pilules de Docteur John».
Néanmoins, peu importe à qui revient le mérite de la création des stéroïdes Dianabol, le docteur Ziegler est le titulaire d’une demande forte sur une grande partie de ce qui devait être le deuxième stéroïde anabolisant jamais créé. Ceci nous ramène aux athlètes olympiques U.R.S.S., qui, à l’époque de leur domination, prenaient fortement de la testostérone exogène, mais les États-Unis possédaient maintenant les stéroïdes Dianabol. Le vent allait tourner. Docteur Ziegler était le premier à découvrir que les athlètes soviétiques prenaient de la testostérone, et en fournissant aux athlètes américains, ces derniers pouvaient se tenir sur le même terrain. Grâce au nouveau stéroïde Dianabol, les États-Unis serait une fois de plus irrépressible. Avec l’entrée de Dianabol sur la scène et son succès incontestable, la course à la création de nouveaux stéroïdes anabolisants et à l’amélioration des anciens étaient en bonne voie. Dans les années 1960 et 70, plusieurs formes et variations étaient commercialisées, faisant des années 60 et 70, pour toutes fins intenses, les âges d’or du développement de stéroïdes anabolisants. Évidemment, depuis ce temps, beaucoup de stéroïdes anabolisants ont disparu, mais à travers tout cela, Dianabol lui est resté, puisqu’il s’agit du stéroïde anabolisant le plus efficace et généralement bien toléré chez les hommes adultes en bonne santé.

 

Que savoir sur Dianabol

Dianabol est le nom commercial le plus populaire et bien connu associé à la stéroïde anabolisante Methandrostenolone qui possède des propriétés anabolisantes exceptionnellement fortes avec une androgène douce. Bien que son taux androgénique soit un peu faible, sa nature androgène est un peu plus forte que son taux le supposerait. Communément appelé Dbol, il dispose d’un taux anabolique de 210 et un taux androgène de 60. Le taux d’un stéroïde anabolisant est mesuré par rapport à la testostérone pure ayant un taux de 100 dans les deux catégories.

Faisant partie de l’un des meilleurs stéroïdes gonflants hors saisons de tous les temps, Dianabol est un constructeur de masse fantastique et un multiplicateur de force extraordinairement puissant. Par sa nature, Dbol fonctionne rapidement en coopérant avec les récepteurs d’androgènes et, par cette action améliore d’une façon exceptionnelle la glycogénolyse et la synthèse de protéines. D’autres stéroïdes peuvent tout aussi bien apporter ces capacités, mais Dbol le fait simplement plus rapidement et plus efficacement que la plupart. Ce sont les deux attributs principaux de cette hormone. Dianabol augmente aussi considérablement la rétention de l’azote dans les muscles, mais sa puissance brute provient encore en grande partie de son effet sur la glycogénolyse et la synthèse de protéines permettant par-là aux protéines et aux glucides de servir plus efficacement.

Dianabol est disponible sous forme liquide ou injectable par voie orale, mais la plupart des Dbol sont tous accessibles sous la forme d’un comprimé oral, les deux autres options étant assez rare dans les temps modernes. Comme la plupart des stéroïdes anabolisants orales, Dianabol appartient à la famille alkylée C17-alpha (C17-aa) et par conséquent est très toxique dans la nature. La nature C17-aa du stéroïde se réfère au stéroïde modifié à la 17ème position du carbone, permettant ainsi de survivre au premier passage dans le foie. Sans le changement structurel au niveau du C17-aa, la majorité de l’hormone serait détruite par le foie, la rendant inutile pour le corps. Malheureusement, ce changement structurel tout en permettant à l’hormone d’être bénéfique pour le corps, exerce en même temps une certaine pression sur le foie. Cela montre bien combien le stress peut dépendre de plusieurs facteurs. Dbol est l’un des stéroïdes les plus hépatotoxiques disponibles mais n’est certainement pas le plus toxique et n’est presque pas aussi toxique qu’une forte ou excessive consommation d’alcool. Sur la base d’un comprimé, Dianabol est beaucoup moins toxique que plusieurs médicaments en vente libre (OTC). Mais dans le cas de Dbol, il doit être pris chaque jour en tant que supplément, contrairement aux nombreux médicaments OTC. Dans tous les cas, le Diabonol permettra à votre taux d’enzymes hépatiques d’augmenter et en général assez sensiblement.

Cependant, alors que les niveaux augmenteront, en supposant que vous avez respecté les doses de supplémentation et éviter les activités qui seraient néfastes pour le foie, votre foie rajeunira très rapidement une fois que vous cesserez l’usage de supplément. Mais quelque fusse la rapidité du processus, le rajeunissement dépendra de l’état originel du foie, de la santé et de votre activité après l’usage du Dianabol. Pour un homme adulte en bonne santé ayant une vie saine et responsable, son taux d’enzymes retournera à la normale rapidement.

 

Les objectifs du dianabol

Le supplément en Dianabol complémentera pendant les périodes de croissance. La croissance est donc exactement à quoi vous pouvez vous attendre. Il n’est pas rare pour ceux usant de compléments de gagner 20 lb ou plus sur une période de 4-6 semaines d’utilisation seulement. Bien sûr, vous devez nourrir votre corps si vous souhaitez grandir. Dbol n’est pas un haricot magique. N’oubliez pas, tel qu’il est précisé ci-dessus que les stéroïdes Dianabol dépendent en grande partie de la consommation en protéines et d’hydrates de carbone. Aussi sans quantités suffisantes pour nourrir la croissance, cette dernière ne se produira pas. Il faut également noter que comme il s’agit d’un stéroïde anabolisant entraînant une grande quantité de rétention d’eau en raison de sa nature aromatisante, le poids de l’eau constituera une partie du poids gagné. De plus, utilisé seul, il est fortement peu probable que vous garderez n’importe lequel des gains une fois que l’utilisation a cessé. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire que le cycle total s’étende bien au-delà de l’usage du Dianabol.

Les gains en masse ou tissu maigre ne sont pas les seuls apports du Dbol. Il s’agit d’une force puissante, augmentant l’hormone anabolisante. C’est le moins qu’on puisse dire. Les personnes qui ne veulent pas beaucoup de masse, mais souhaitent accroître de manière significative leur résistance en feront néanmoins l’expérience. En effet, si votre but est de gagner en masse, votre force va pourtant augmenter sensiblement. Mais même en maintenant votre consommation en calories, votre force va considérablement augmenter dans la plupart des cas. En fait, elle peut augmenter malgré la présence d’un léger déficit calorique. Evidemment, le poids de l’eau sera toujours à prendre en compte, mais avec une bonne alimentation non trop riche en glucides et en contrôlant l’aromatase par les Inhibiteurs de l’Aromatase (AIs), ce poids de l’eau peut être évité.

Ensuite, on peut parler des avantages retirés pour les athlètes suivant un régime. Il existe un large choix de stéroïdes, et la majorité des personnes constateront que d’autres options peuvent respecter leurs phases de coupe avec une plus grande efficacité. Mais dans la plupart des cas, le stéroïde ne peut malheureusement pas offrir grand-chose lors de l’arrêt de sa prise. Une fois de plus, Dianabol est une exception puisqu’il est un énorme multiplicateur de force et peut servir d’excellent gilet de force et même un gilet de tissu dans une certaine mesure. Certains athlètes peuvent trouver une utilisation spéciale pour ce stéroïde pendant la phase de coupe, surtout ceux plongés dans le culturisme à caractère concurrentiel, et ceci au début d’un régime alimentaire.

 

Les inconvénients du Dianabol

Comme avec tous les stéroïdes anabolisants androgènes et d’ailleurs dans toutes les choses de la vie, le Dianabol n’est pas sans défauts. Tel qu’il est précisé auparavant, le Dianabol est tout à fait hépatotoxique dans la nature, son usage nécessite donc certaines précautions notamment au niveau du foie qui doit être protégé. Bien sûr, le foie n’est pas le seul à être pris en compte et soustrait à l’action du Dbol aromatase de façon significative. Cela peut conduire à certains des plus communs effets secondaires des anabolisants stéroïdiens associés connus à l’homme. Aussi, avant d’aller plus loin, nous devons reconnaître quelques points clés concernant ce stéroïde et les stéroïdes anabolisants en général comme indiqué ci-dessous :

-       Comme tous les stéroïdes anabolisants, il est possible que Dianabol comporte des effets secondaires. Le mot « possible » n’implique nullement un garanti.

-       Dianobol ne doit pas être utilisé par les adolescents. Les enfants non plus ne peuvent faire usage du Diabanol. Effectivement, leurs corps fragiles ne peuvent pas gérer cet afflux d’hormones qui peut produire des dommages irréversibles.

-       En examinant les effets secondaires de n’importe quel stéroïde, tout en reconnaissant qu’ils sont possibles nous devons aussi reconnaître leur probabilité. Si quelque chose possède une probabilité de 1 %, ses chances en l’occurrence sont faibles, si elle porte une probabilité de 90 %, elles sont extraordinairement élevées. Le fait est que nous ne pouvons pas conclure qu’un effet secondaire potentiel possède une haute probabilité juste parce qu’il se tient à n’importe quel niveau de probabilité.

-       Seuls les hommes adultes en bonne santé peuvent faire usage de Dianabol. Les hommes qui ont de l’hypertension artérielle ou un taux élevé de cholestérol ne devraient pas non plus utiliser ce stéroïde car les résultats pourraient être préjudiciables pour leurs santés.

-       Dianabol peut affecter la tension artérielle de façon négative, il reste ainsi inaccessible pour les personnes atteintes d’hypertension artérielle. Ceux qui prennent du Diabonol en doses trop élevées augmentent le risque de l’apparition des effets secondaires, exactement comme ceux qui adoptent un style de vie non bénéfique pour leur tension artérielle, il en est de même pour le cholestérol mais pas dans le même niveau de considération.

-       La gynécomastie (élargissement du sein masculin) peut aussi figurer parmi les autres effets secondaires possibles.

-       Et comme il est déjà mentionné plusieurs fois, l’excédent en rétention d’eau.

La bonne nouvelle est que chaque effet secondaire mentionné est 100 % évitable si la supplémentation s’adresse à un homme adulte en bonne santé.

En general, les effets secondaires Dianabol sont provoqués par sa capacité d’aromatiser. Il s’agit d’un processus de transformation se produisant via l’enzyme aromatase qui convertit la testostérone en œstrogènes. Dans ce processus, les taux d’œstrogène augmentent et peuvent mener à l’apparition des effets secondaires cités ci-dessus. Il faut noter que plus vous prenez du Dianabol plus l’aromatisation va se produire. En tout cas, si l’aromatisation est un problème, il faut une solution pour le combattre. Les Inhibiteurs d’Aromatase sont tout indiqué pour cela. Les AI font exactement ce que leur nom indique. Ils inhibent le processus de l’aromatase, empêchant ainsi la conversion d’œstrogène. En empêchant la conversion et même en réduisant le taux total d’œstrogène dans le corps, les AI comme l’Arimidex et le Létrozole peuvent offrir une protection formidable et vous faire profiter d’une supplémentation positive.

Les points vus précédemment représentent le gros des effets secondaires du Dianabol, son caractère aromatisant et hépatotoxique, mais il y a deux autres qui doivent être débattus et ils sont garantis.

Dbol, comme la plupart des stéroïdes anabolisants, supprimera votre production naturelle en testostérone. Pour être claire, vos testicules vont tout simplement s’atrophier lors de sa prise. Voilà pourquoi, une certaine thérapie doit être implémentée si vous voulez rester en bonne santé. Après tout, vous avez besoin de testostérone puisque c’est l’une des hormones essentielles produites par votre corps. Peu importe le type précis de testostérone que vous choisissez, il vous faut juste fournir à votre corps assez de cet androgène principal pour son bon fonctionnement. Vos testicules continueront à s’atrophier mais vous aurez la testostérone dont vous avez besoin.

Étant donné que la production de testostérone va être supprimée provoquant l’atrophie de vos testicules, des alternatives sont possibles pour pallier à cet inconvenient. Sachez qu’une fois que toutes les utilisations de tous les stéroïdes anabolisants ont cessé et que ces derniers ont tous disparus de votre corps, votre production naturelle de testostérone recommencera et vos testicules reviendront à leur état normal. Donc, pas de panique.

 

Dianabol VS Anadrol

Anadrol est un puissant dérivé du stéroïde anabolisant dihydrotestostérone (DHT). Extrêmement puissant, il est souvent utilisé pour des gains hors saison en masse et en force. Dans de nombreux cercles de performance, Anadrol est considéré comme le meilleur choix car il est considéré comme le plus fort stéroïde anabolisant. Ces personnes se trompent largement. Sur une base de par milligramme, Dianabol est le plus puissant stéroïde et les différences, en termes de puissance brute, sont assez significatives. Beaucoup de personne croient qu’Anadrol est le plus performant et le choisissent en raison des effets secondaires du Dianabol. Mais si les niveaux de dosage sont égaux, un milligramme de Dianabol rapportera plus de croissance. Cela ne veut ne pas dire que Dianabol vaut largement mieux qu’Anadrol, les deux ont leurs propres utilisations et offrent des caractères similaires.

En fin de compte, tout cela se résume à votre propre réponse individuelle par rapport à la prise d’une hormone avec laquelle vous êtes plus à l’aise. Tout ce que nous avons fait c’était d’éclaircir un mythe populaire et vous montrer la vérité.

 

La supplémentation actuelle

Comme Dianabol possède une forte nature hépatotoxique, son usage doit être limité. La plupart des cycles s’étendent entre 4 à 6 semaines pour obtenir des résultats optimales, 8 semaines de prise continue ne serviraient de rien. La majorité des utilisateurs ne devraient même jamais dépasser les 6 semaines de prise. En ce qui concerne le dosage, 10 mg/ jour suffit à fournir une augmentation sensible en force, mais 20 mg minimale par jour est une solide dose pour obtenir une véritable action anabolique. Bien sûr, les doses peuvent augmenter au-delà de 20mg, mais si vous n’avez jamais pris de supplément alimentaire auparavant, il vaut mieux pour vous ne pas surpasser cette dose. Il est important de vous en tenir à une première prise qui devrait tourner autour de cette dose. Cela va vous permettre de répondre de façon positive à l’hormone. Une fois que vous avez constaté une réponse positive, alors vous pouvez envisager des doses plus élevées. Cependant, beaucoup s’accommoderont très bien d’une dose allant de 20 à 25mg par jour. Pour ceux qui désirent aller plus loin, les doses de 50mg par jour peuvent fournir des résultats vraiment étonnants et seront dans la plupart des cas autant de Dianabol que nous n’utiliserons jamais. Il y a ceux qui vont adopter la prise près de 100 mg et peut-être même légèrement au-dessus dans certains cas, mais vous devez comprendre que cela laissera la porte grande ouverte aux effets secondaires. Les doses d’environ 100mg par jour augmenteront de manière significative la pression artérielle et seront très difficiles à contrôler. En outre, ces doses ne fourniront pas des avantages substantiels supplémentaires que les doses de 50mg par jour qui sont suffisamment importantes pour justifier les effets secondaires que vous allez sûrement encourir. Dans tous les cas, quel que soit votre dose, comme Dbol apporte une demi-vie active d’environ 5 heures, l’administration quotidienne en deux prises de l’hormone est nécessaire. Beaucoup se porteront très bien avec la prise d’une fois par jour, tandis que d’autres personnes pourront vouloir diviser la dose de moitié en deux doses égales administrées à deux moments précis chaque jour.

Alors, il faut considérer le moment adéquat pour la prise de Dianabol, à quel moment l’ajouter dans un cycle, et quoi d’autres constitueront une partie du cycle totale. La supplémentation en Dbol est extrêmement bénéfique au début d’un cycle hors saison de 4 à 6 semaines. Cela démarrera le programme qui va procurer les premiers gains tandis que les stéroïdes anabolisants agissants plus lentement seront générés dans votre système. Il s’agit de l’usage le plus populaire du Diabanol mais une autre période mi-cycle peut également être très bénéfique. Au cours de n’importe quel cycle, comme aucun des stéroïdes anabolisants ne sont utilisés, vous allez dépasser un stade et atteindre le plateau supérieur. En ajoutant Dianabol à ce stade, ce plateau vous permettra d’effectuer un énorme bond. La croissance et la force continueront à augmenter. Ceci est souvent dénommé plateau busting. Si le plateau busting est extrêmement bénéfique, il est normalement nécessaire pour les bodybuilders avancés uniquement. Pour la majorité, il est recommandé d’additionner le Dbol en tant que starter, et non comme un buster plateau. En outre, une période d’utilisation est indispensable. Cependant, s’il vous arrive de prendre Dbol en deux périodes au cours d’un cycle, il faudrait au moins s’assurer que chaque période d’utilisation est espacée de 4 semaines. Cela est important afin de protéger le foie contre la toxicité produite par le stéroïde.

Ensuite, nous avons les stacks. La bonne nouvelle c’est que Dianabol stack tient bien avec la plupart des stéroïdes anabolisants androgènes disponibles. Presque n’importe quel homme peut prendre de la testostérone et Dbol stack fait des merveilles. Alors ici, nous avons le stack gonflant le plus populaire de tous les temps, la testostérone (toute forme) Deca-Durabolin et Dbol. Equipoise, APM et toutes les formes de Trenbolone avec Trenbolone acétate étant la Tren préférée de choix sont les autres stéroïdes qui peuvent être parfaitement stackés. Dans la plupart des cas, ceux-ci serviront d’additions primaires. Sinon pour préserver la santé de votre foie, évitez tous les autres stéroïdes oraux lorsque vous usez de Dianabol. Anadrol, Anavar, Halotestin, Turinabol et Winstrol (orale ou injectable) doivent tous être évités.

 

Conclusion

La vérité est simple, Dianabol est l’un des uniques plus grands stéroïdes anabolisants de tous les temps. Il est un stéroïde anabolisant redouté par beaucoup d’améliorateurs de performance en raison de sa nature aromatisante et sa capacité de causer une importante rétention d’eau, bien que la rétention d’eau est complètement évitable avec l’utilisation de l’AI et une bonne alimentation. Il n’est pas rare pour un athlète hors-saison de trop gonfler et blâmer le Dianabol, alors que son problème provient surtout de son incapacité ou refus de contrôler son alimentation. Si vous consommez plus de glucides sans contrôle, vous créerez une grande rétention d’eau. Mais si vous pouvez vous contrôler et utiliser les AI si besoin, ce probleme ne se posera pas. Pour celui qui sait se maîtriser, la véritable action anabolique se produira et son physique se transformera. Si vous désirez des monticules de muscle, Dbol est la réponse. Si vous désirez des accumulations massives en force, encore une fois, la réponse est Dianabol. Si vous cherchez un véritable stéroïde anabolisant avec une immense puissance et des capacités exceptionnelles, vous ne pouvez pas vous tromper avec Dianabol.

 

 

 

 

 

 


 VOIR :

Les effets du dianabol ( Objectif de la prise du dianabol )


 

Cure de Dianabol


 

Les effets secondaires du Dianabol


 

Les differents avis sur le Dianabol


Author: admin on novembre 6, 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>